Taille Plus: des looks de bureau professionnels, confortables et faciles d’entretien

Dans le cadre d’une émission sur le thème “conseil d’amie”, l’équipe de Marina m’a proposé de conseiller mon amie, la Docteur Christiane Laberge pour ses tenues de travail.

Un look de bureau  peut-il être confortable, facile d’entretien et afficher à la fois  personnalité et professionnalisme? (Peu importe sa taille?)

Oui. L’émission sera diffusée le 1er octobre, mais en voici la preuve maintenant. 😉

Du professionnalisme

Avoir du style, c’est agencer des vêtements qui respectent à la fois qui on est, et où on va. Au bureau, on laisse le t-shirt, le chandail à capuchon, les jeans déchiré et les leggings à la maison.  Vous verrez qu’on peut tout à fait s’amuser avec ses agencements, tout en restant professionnelle.

De la personnalité

Au bureau, on affiche notre personnalité par le choix des couleurs, des imprimés et des superpositions.  Le duo blouse-cardigan est intéressant, surtout si le chemisier est à motifs. Ça ajoute un coté ludique, peut importe notre âge.

#imprimés

 

La veste en denim est un incontournable, un classique qui n’a pas d’âge. Si votre entreprise la permet, agencée à un pantalon habillé, elle peut donner beaucoup de style à un ensemble professionnel. Et voyez à quel point la chaussure peut faire toute la différence!

Vous aimez la couleur? Portez-la! Assurez-vous de créer un agencement harmonieux en misant par exemple sur une même palette de couleurs. Pour savoir comment agencer des couleurs sans se tromper, cliquez ici!

#roulerlesmanches

Pour varier du cardigan, le chandail cache-coeur est idéal, avec son drapé ultra flatteur. En relevant les manches, on ajoute de la dimension et..du style.

Vous aimez les mélanges d’imprimés à petite dose?  Agencez un pantalon tartan neutre et un haut noir et blanc. Avec une touche de couleur, c’est facile à porter et ça vous attirera certainement des compliments.

Le confort

On trouve le confort au niveau des coupes et des tissus des vêtements. Vous aimez les foulards mais ils vous donnent chaud à l’intérieur? Sachant qu’ils sont souvent 100% polyester, vous avez raison de ne pas avoir envie de vous les enrouler autour du cou.

Mais ils sont parfaits pour enjoliver un manteau dont la teinte est neutre, comme ce trench  100% lyocell: une matière confortable,  luxueuse et écologique. Faite de la pulpe de l’eucalyptus, elle offre un tombé sophistiqué qui fait de  ce manteau un superbe investissement.

Choisissez des matières comme le coton et la rayonne, qui a la caractéristique d’être fraîche au toucher.  Ne vous empêchez pas d’acheter des blouses et chemisiers 100% polyester.  Sachant que c’est une matière synthétique qui “respire” moins qu’un coton, mieux vaut simplement choisir une coupe plus ample que trop serrée, qui vous aidera à ne pas avoir trop chaud.

Il suffit de prendre le temps de bien lire les étiquettes de composition pour savoir ce que vous achetez: le modal, par exemple, est une “super viscose” extrêmement confortable et thermorégulatrice. On la trouve souvent en 100%, ou mélangée à du coton. Un bon choix pour un chandail qu’on porte sous un veston. Comme la photo ci-dessous.

#lirelesétiquettes

Le haut rouge vin ci-dessous a un devant en polyester, mais le dos est en rayonne: facile d’entretien et confortable! La veste elle, est en coton et non-doublée:  c’est moins chaud si on la garde à l’intérieur!

De la facile d’entretien

Il suffit de lire les étiquettes d’entretien pour réaliser que beaucoup de vêtements sont lavables à la machine. Même les vestons sont maintenant offert en version lavable.  Avant de mettre le vôtre dans la machine, assurez-vous que le fabricant le mentionne sur son étiquette, parce que vous pourriez avoir des surprises si ce n’est pas le cas. (Comme une doublure qui dépasse parce que le  veston a rétréci, mais pas sa doublure!)

#lavableàlamachine

Oui, le polyester demande peu ou pas de repassage, mais assurez-vous que tout le reste est impeccable. S’il faut sortir la planche et le fer faites-le. Un vêtemnet cher mal repassé a l’air cheap, alors qu’un vêtement abordable bien repassé a l’air cher. Choisissez votre camp! 🙂

Pour faire de meilleurs choix en matière de vêtements, au niveau des tissus surtout, qui ont un impact direct sur le confort, c’est nécessaire d’avoir un minimum de connaissances sur les caractéristiques des différents tissus. Attention, plogue à venir:

Vous trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir pour faire de meilleurs choix dans Ma Bible du Shopping Intelligent. En vente partout. 🙂

Merci à Reitmans pour le prêt des vêtements.

Trouvez la boutique Reitmans la plus près de chez-vous en cliquant ici!

J’ai fait redécouvrir Reitmans à ma belle-mère

Ma belle-mère Margaret travaille dans le domaine communautaire. L’expression avoir le coeur sur le main, c’est tout elle.  À 69 ans, elle bosse toujours à temps plein, en tant que PDG d’Interloge, un organisme de logement social qu’elle dirige depuis 40 ans.

Elle est jeune de coeur, d’esprit et on s’attendrait à ce que ses vêtements reflètent tout ça.

Mais pour les femmes comme Margaret, occupées à servir la société et à ouvrir des portes (défoncer serait plus juste dans son cas),  l’habillement, bien que nécessaire, est plus souvent associé à futilité qu’à utilité.  Or, on devrait toutes se soucier de porter des vêtements dans lesquels on se sent bien parce qu’ils ont clairement un effet instantané sur notre estime, notre humeur et sur la façon dont les autres nous perçoivent.  Tout le monde a le droit de se sentir au top.

Dernièrement, à mon grand plaisir, elle a entrepris un grand ménage de sa garde-robe, ce qui nous a aidé à établir un diagnostic: comme plusieurs femmes, Margaret gardait tout, depuis des années:  elle avait beaucoup de vêtements,  la majorité ne convenait plus ou faisait carrément trop vieux pour elle.  Mais elle manquait surtout de pièces de base pour agencer et mettre en valeur les vêtements qu’on a gardés.

Pour découvrir les pièces de base d’une garde-robe bien pensée, cliquez ici.

En entrant chez Reitmans hier après-midi, j’ai réalisé que si tout le monde connait la marque, tout le monde ne sait pas que l’entreprise québécoise a réussi un tour de force il y a quelques années: en se modernisant, Reitmans a pu séduire une clientèle plus jeune, sans pour autant perdre sa première clientèle. Ma belle-mère était en effet ravie d’y trouver des vêtements parfaitement  à son goût.

Aujourd’hui, 3 générations de femmes magasinent chez Reitmans sans qu’on puisse dire de la plus sage qu’elle essaie de faire jeune et de la plus jeune qu’elle fait matante. C’est la preuve irréfutable que les vêtements n’ont pas d’âge. Qu’on peut être moderne toute sa vie.

Voici donc les 6 pièces qu’on a ajoutées à la garde-robe de ma belle-mère et les raisons pour lesquelles elles représentent un bon achat.  Pour elle, comme pour moi!

Le veston uni à bouton

Sa coupe est simple, il n’a aucun détail superflu, il est juste assez court pour allonger la jambe, sans être trop court.  Sa qualité principale: il est lavable à la machine!  À 85$  (-30% présentement) courez mesdames, courez!

La blouse unie longueur tunique à manches longues

Le classique des classiques, on a capoté sur ce chemisier blanc longueur tunique pour l’originalité de sa confection.  Il camoufle le popotin, on peut donc le porter sur les pantalons ajustés qu’on aime tant!

Le chemisier rayé à manches longues

On l’a choisi pour son col mince ultra féminin, sa rayure fine qui rend sa coupe simple intéressante et le fait qu’il soit majoritaire en coton, avec une touche d’extensibilité pour plus d’aisance.

Le pantalon à taille froncée skinny

On a déniché ce pantalon pour 14.97$. Il fait si bien qu’on l’aurait probablement pris, même au plein prix. Génial en talon, mais aussi en chaussures plus sport, avec une veste en denim.

La cami réversible imprimée

Elle est offerte dans une panoplie d’imprimés qui la rendent hyper facile à agencer, en version sport ou chic.  Elle est aussi réversible:  d’un coté, l’encolure est ronde,  parfaite sous un cardigan à col rond, de l’autre, en “V”, idéale sous un veston! Ma belle-mère ne porte généralement pas de bretelles minces, mais était ravie de constatant qu’un haut sans manche, c’est moins chaud et donc plus confortable pour superposer!

Le jeans Insider foncé à jambe évasée

Abordable, bien conçu et confortable, il fait aussi des belles fesses, que demander de plus? Un jeans bleu foncé, uni, sans délavage, c’est parfait pour le vendredi au bureau,  et chic en toute circonstance.

Dernièrement sur la page Facebook de LRDS, je vous ai demandé quelle était votre marque de jeans préférée et vous avez été nombreuses à répondre Reitmans. Je peux vous dire qu’à partir de maintenant, ma belle-mère est du même avis que vous.

Je termine en levant mon chapeau à Reitmans, qui facilite le magasinage des Margaret du Québec, en offrant des vêtements bien faits, abordables, qui s’agencent facilement entre eux et dans toutes les tailles, de 0 à 22, ou TTP à 3X.

Grâce à Reitmans, Margaret peut poursuivre son oeuvre, sachant que son look est maintenant à son image: moderne, dynamique et à toute épreuve.

Trouvez la boutique Reitmans la plus près de chez-vous en utilisant le répertoire géolocalisé de LRDS juste ici!

La collection automne 2018 de Cokluch Mini nous inspire pour la rentrée!

En ce temps de l’année, il n’y a rien de plus mignon que des enfants en route pour la garderie ou l’école.  À la reine du shopping, on craque littéralement pour les vêtements de la marque québécoise Cokluch Mini, fabriqués à Montréal.

Les vêtements sont confectionnés dans des matières parfaites pour les enfants de 2 à 6 ans: des mélanges de coton, polyester et spandex, qui offrent respectivement douceur, résistance et confort.

Et ils sont lavables à la machine, évidemment. 😉

Cokluch a sa propre boutique dans Villeray, mais est disponible partout au Québec.  Pour trouver le point de vente le plus près de chez-vous, visitez le répertoire de boutiques de LRDS en cliquant ici!

Relux: quand usagé rime avec griffé

Relux, c’est un événement caritatif au profit du Chaînon, l’organisme qui vient en aide aux femmes depuis 1932.  Je vous ai d’ailleurs parlé de la vente annuelle Relux au profit du Chaînon ici.


Mais hier soir, au Festival Mode et Design, c’était le défilé Relux. Sur la scène principale, dans le quartier des spectacles, des gens du milieu des affaires et des artistes ont porté fièrement  vêtements, chaussures et accessoires  usagés, “seconde main”.  Preuve que le réemploi est totalement tendance.

Je lève mon chapeau au Festival Mode et Design de porter la cause du Chaînon, d’en faire la promotion et de faire une place aux valeurs importantes que sont l’économie, l’écologie et l’aide aux plus démunies.

Vous avez manqué le défilé? Pas de souci. C’est encore mieux:  vous pouvez vous procurer les vêtements du défilé (et beaucoup d’autres trésors!) directement à la boutique du Chaînon, au 4375 St-Laurent à Montréal, et ainsi contribuer à la cause des femmes dans le besoin.

20 choses que vous ne saviez pas sur les parfums Dior

J’ai toujours aimé l’histoire, celle de l’industrie de la mode en particulier. Savoir pourquoi les choses sont comme elles sont, comment on les a crées, pourquoi on les a aimées. Étonnantes, drôles ou tristes, voici 20 choses que vous ne saviez pas sur l’histoire des parfums Dior.

1. Christian Dior était issu d’une riche famille d’industriels qui a tout perdu lors de la crise de 1929. Sans le sou, les Dior ont quitté la Normandie pour s’établir dans le sud de la France, à Grasse.  Le jeune Christian a alors dû apprendre à travailler les deux mains dans la terre.

2.  Son tout premier souvenir, selon Vincent Leret, chargé du patrimoine chez Parfum Christian Dior, c’est « le sillage capiteux que laissaient les femmes dans les ascenseurs ». En d’autres mots, la “fioûme” de parfum que laissaient les femmes sur leur passage.

3. Dior est un créateur de mode devenu parfumeur très tôt: lors de son tout premier défilé, en 1947, alors que les gens étaient venus voir sa première collection, ils ont eu la surprise de découvrir du même coup son premier parfum, Miss Dior, encore vendu aujourd’hui.

4. En ces temps d’après-guerre, il était difficile de trouver du verre pour fabriquer le flacon de Miss Dior: on a quand même poussé l’audace en le faisant fabriquer en cristal, encore plus rare!

Le premier flacon Miss Dior de 1947 et celui de 2018

5. Pour les parfums Dior, l’inspiration vient du jardin. Les parfums sont donc tous généralement floraux. On aime particulièrement la rose, le jasmin, l’iris. Le rapport à la nature est très sincère pour la maison Dior.

6. En 1951, Christian Dior est revenu sur les traces de son passé pour acheter la plus belle maison de Grasse, tout près d’où il habitait enfant. Il n’en a pas profité longtemps, puisqu’il est décédé en 1957.  Plusieurs années plus tard, la maison (le château!) est devenue le « laboratoire » des parfums Dior.  Un endroit magnifique, entouré de champs de fleurs à parfum. “Les fleurs Dior, pour les parfums Dior”.

7. La maison s’appelle La Colle Noire. Pourquoi? Parce qu’ à Grasse, on ne prononce pas toutes les syllabes. (comme au Québec!) Colle veut donc dire colline. Et noire, pour les chênes liège, qui sont vert très foncé, voire noirs. La Colline noire.

8. En plus de ses propres jardins de fleurs à parfum, dont la fameuse rose de Grasse, Dior a des ententes d’exclusivité avec des producteurs de fleurs de la région. Ces producteurs locaux ne cultivent que pour Dior, qui leur achète l’entièreté de leur production, à un prix généreux, selon François Demachy, le nez de Dior.

9. Le muguet était la fleur fétiche de Christian Dior, qui arrivait à la porter à sa boutonnière tous les jours grâce à sa fleuriste qui en produisait 12 mois par an, uniquement pour lui. Pour Dior, le muguet était la “fleur de mai”, à l’année.

10. Christian Dior était superstitieux. Pour s’attirer la chance lors de ses défilés, il laissait un brin de muguet dans l’ourlet des vêtements.

11. En 1986, dans le mois qui a suivi la sortie du parfum Poison, il s’est vendu 1 parfum toutes les 4 secondes. Il était si populaire, odorant et marquant que certains restaurants annonçaient: no smoking, no “poison”!

12. Le flacon du parfum Farhenheit créé en 1982 était une erreur de cuisson des maîtres verriers. Le fond du flacon est sorti du four en dégradé. Ils ont tellement aimé le résultat qu’ils se sont donné la peine de recréer l’erreur!
On a aussi dû nettoyer 25 hectares de désert pour faire la photo de la publicité!

13. Le parfum J’adore aura 20 ans l’an prochain.

14. François Demachy, le nez de Dior, explique l’importance de la qualité des ingrédients d’un parfum en disant que « l’envers doit être aussi beau que l’endroit. » Exactement comme la finition d’un vêtement. 😉

François Demachy, le “nez” de Dior, à quelques pieds de moi, juste avant sa conférence.

15. Les notes dites « fraîches » d’un parfum, comme la bergamote, s’évaporent plus vite que les autres notes.

16. Au cours des 2 ans que dure le processus de création d’un parfum,
les créateurs ne connaissent pas toujours le nom du parfum, alors que ça les aide et les inspire énormément!

17. Grasse est le berceau de la parfumerie. C’est une ville qui vit d’une mono industrie: la parfumerie.  Bien qu’il ne reste que 4 des 20 usines de parfum,  c’est une ville baignée d’odeurs: les camions de lavande, les champs de jasmin…

18. Étudiant, François Demachy travaillait dans une usine de parfum. Il voulait devenir dentiste mais a tout échoué. Il est resté à l’usine de parfum, jusqu’à devenir le nez officiel de la Maison Dior. Pas si mal, finalement.

19. François Demachy n’aime pas mettre des colorants aux « jus », comme le vieux rose du tout dernier, Joy, qui sortira bientôt. Selon lui,  en ajoutant un élément non botanique, on déséquilibre l’odeur d’un parfum.

20. Même quand le parfum est mis en marché, le travail d’un « nez » est de le suivre toute sa vie : si les ingrédients deviennent difficiles à trouver, ou changent… il faut ajuster la recette.

Quoi aller voir au Festival Mode et Design?

Le Festival Mode et Design, qui fête ses 18 ans cette année, est devenu un incontournable de l’été montréalais. Et si vous croyez qu’il faut connaitre le nom de tous les designers en ordre alphabétique pour apprécier y assister, détrompez-vous.

En plus de sa programmation destinée aux amateurs de mode (qu’on l’aime québécoise, canadienne, éthique, recyclée, abordable, luxueuse…) l’organisation du festival s’assure d’inclure à l’horaire des défilés, événements et attraits grand public qui plairont à tous.

Toutes les raisons seront bonnes de planifier sa visite, ou d’atterrir au Quartier des Spectacles par hasard et d’y rester, volontairement.

J’ai rencontré mon ami, ancien professeur et  expert mode Stéphane LeDuc au lancement de la programmation du Festival cette semaine. Puisqu’il animera les conférences et connait la programmation comme le fond de sa poche,  je lui ai demandé quels sont les incontournables “grand public”.

Les voici!

Au Quartier des Spectacles

Le défilé Ève Gravel

Selon Stéphane Leduc, le défilé d’Ève Gravel est un incontournbale, ne serait-ce que pour souligner le travail acharné de la designer depuis 15 ans.

“Les vêtements sont accessibles parce qu’elle fait ce qu’elle-même aime porter.  Elle n’a jamais été élitiste dans sa façon de concevoir ses vêtements” dit Stéphane.

Les collections, toutes imaginées et produites localement et éthiquement. On trouve chez la marque Ève Gravel des essentiels de la garde-robe et des morceaux aux styles plus affirmés.

22 août à 20h- Scène Principale

Défilé de la relève

Le défilé des étudiants du Collège Lasalle est un bon choix pour s’initier et en avoir plein la vue. Les création sont parfois excentriques, mais l’ambiance y est extraordinaire parce que les étudiants sont présents, leurs amis, leurs parents aussi. Bref, on y va pour le show, (parce que c’est tout un show!) mais aussi pour découvrir des designers avant tout le monde. 😉

J’ai demandé à Stéphane ce qu’on doit faire si on a un coup de coeur pour une pièce dans le défilé de la relève. Sa réponse: Instagram. Il faut simplement trouver le nom du designer, le contacter sur Instagram et il y a de bonnes chances que le designer, qui commence en affaires, accepte de nous confectionner le vêtement.

24 août – 18:30 – Scène Principale

Mes suggestions:

Le défilé Reluxe

Juste avant le défilé Eve Gravel,  arrivez tôt pour le défilé Reluxe qui sera présenté juste avant. Je vous ai parlé de l’événement Reluxe ICI. Et bien voici ce que propose Reluxe en mode Festival Mode et Design:

Pour une troisième année consécutive, Reluxe propose un défilé combinant spectacle, gens d’affaires et personnalités publiques. Après le succès de 2016 et 2017, l’édition 2018 amplifiera encore son concept de « redonner un sens à son style ». Toutes les pièces qui défileront seront mises en vente le soir même dans la boutique pop-up Reluxe et tout l’argent amassé sera versé à la fondation Le Chaînon. -FMD.com

22 août  18:30 – Scène Principale

Défilé Wonderbra

Marque établie dans les tiroirs des femmes depuis 1939, le défilé présenté au Festival Mode et Design présentera les collections automne 2018 et printemps 2019!

24 août – 21h – Scène Principale

Conférences FMD RENCONTRES

François Demachy, le créateur des parfums Dior

Qui n’aime pas les parfums? Aussi appelé “le nez de Dior”, le gentil (c’est ce qu’on dit!) François Demachy  sera à Montréal pour une conversation avec Stéphane Leduc durant laquelle il dévoilera, en exclusivité (avant New-York!)  le tout nouveau parfum Dior. Pouvez-vous croire que 20 ans se sont écoulés depuis la sortie de J’Adore?

20 août – 20:30 (40$/personne)

 

Caroline Issa

Selon Stéphane, même si cette conférence sera présentée en anglais, Caroline Issa vaut la peine qu’on prête l’oreille. C’est une femme d’une grande simplicité, et d’une grande classe aussi. Sa feuille de route impressionnante me dit que sa vision de la mode doit être extrêmement intéressante.

Caroline a fait le saut dans le monde de l’édition après avoir rencontré les fondateurs du magazine Tank et a débuté dans l’industrie de la mode en 2002. 16 ans plus tard, elle publie toujours le Tank Magazine (qui célèbre ses 20 ans cette année) et continue de créer des campagnes publicitaires, et des stratégies de contenu numérique et de marque avec son agence créative, Tank Form. En 2011, elle a lancé le magazine en ligne www.becauselondon.com. Plus récemment, elle a été nommée deux fois dans la International Best Dressed List de Vanity Fair, a figuré sur la liste Most Influential de The Business of Fashion depuis sa création, a stylé plusieurs défilés et campagnes de la griffe Tod’s, a créé une ligne de vêtements éponyme et huit collections pour Nordstrom, a dessiné une collection de souliers pour la marque britannique LK Bennett et agit comme conseillère de style et une créatrice de contenu pour de nombreuses marques de luxe et de commerce au détail. -FMD.com

21 août – 17:30 (25$/personne)

 

***N’oubliez pas de visiter le Village de Boutiques Éphémères, où vous pourrez dénicher des trésors locaux dans des boutiques et camions mobiles!

Pour toute la programmation, c’est ici!

J’y serai presque tous les soirs, au plaisir de vous croiser et de vous jaser! (J’aurai mon micro…) 😉

Laurence

Source des photos: fmd.com

Grands changements au Simons de Saint-Bruno

Il y aura de grands changements au Simons de Saint-Bruno!

L’annonce de la transformation du seul magasin Simons de la rive sud de Montréal a été faite en janvier 2017.  Mais outre le fait que l’ouverture aura lieu au printemps 2020, on ne savait pas grand chose.

Voici les nouvelles fraîches que LRDS a apprises au sujet de la transformation!

La magasin Simons ne sera pas seulement transformé, il sera agrandi et de manière significative.   En effet, le nouveau magasin passera de 65 600 pieds carrés  à tout près de 90 000 pieds carrés, répartis sur 2 étages.

L’opération sera possible en relocalisant le magasin Atmosphere/Sport Expert situé au dessus de l’actuel Simons dans l’ancien local de Target.

Source: Les pages jaunes

Le département femmes et maison occupera tout l’étage actuel alors que le service à la clientèle et le département homme se trouveront au 2e niveau.

De l’extérieur, le changement ne sera pas visible puisque la façade avait déjà été conçue sur 2 étages.

Source: Simons

Le magasin demeurera ouvert le temps de travaux qui devraient être achevés au printemps 2020.

Simons a été fondé à Québec en 1840 et compte maintenant 15 magasins au Québec, en Ontario, en Alberta (dont un de 125 000 pieds carrés à West Edmonton Mall!) et en Colombie-Britannique.

Simons en Colombie Britannique
Simons à Calgary
Simons à Ottawa
Simons à Edmonton

Comment avoir l’air grande en chaussures plates

Les chaussures plates sont généralement plus confortables que les talons hauts,  et heureusement pour celles qui ne portent que des talons plats, on les voit de plus en plus lors d’événements chics.

(D’ailleurs, honte au festival de Cannes qui aurait déjà empêché des femmes en chaussures plates de monter les célèbres marches.)

La chaussure plate n’a qu’un seul inconvénient: elle ne nous donne pas les 2-3 pouces de hauteur supplémentaires du talon haut.  Comment avoir l’air grande en souliers plats?

La réponse est simple: en s’assurant d’avoir le dessus du pied découvert.

En effet, montrer un peu de peau au niveau du dessus du pied et de la cheville allonge visuellement la jambe. Dégager la cheville fait aussi paraître la jambe plus délicate, donnant ainsi l’impression d’être plus grande.

Prenons l’exemple des Converse.  Ils viennent dans une multitude de modèles.  J’ai réalisé que pour ma cheville pas très délicate et mon mollet fort, le choix du modèle est très important.  Même si je ne suis pas petite, le modèle bottine me faisait paraître plus courte. En comptant le nombre d’oeillets des 4 modèles ci-dessous, vous verrez que la chaussure est de plus en plus couvrante.  Je suis donc passée d’une extrême à l’autre: de la bottine au modèle ballerine, et ça fait toute la différence!

 

Qui dit chaussure plate ne dit pas seulement chaussure sport. Voici quelques modèles pour le bureau, ou un événement chic. Pour dénicher vos prochaines chaussures plates préférées:  cliquez ici pour trouver la boutique de chaussure LA PLUS PRÈS DE CHEZ-VOUS!

Quoi porter pour assister à un mariage estival

Vous êtes invitée à assister un mariage estival et ne savez pas quoi porter? En matière d’étiquette, je trouve souvent plus simple d’expliquer quoi ne pas faire, alors voici:

-Éviter le blanc, c’est une règle non-écrite

-Éviter de dévoiler le nombril

-Éviter le trop: trop court, trop décolleté.

Déjà, en respectant ces 3 points, on évite les faux pas. Il faut toujours garder en tête que les mariés doivent briller, que c’est leur journée.  Il est donc important de ne pas attirer l’attention par une tenue inappropriée.

Maintenant, quoi porter pour assister au mariage et ainsi être une invitée modèle?

1. La bonne couleur

C’est le moment d’oser la couleur vive. Vous pouvez choisir une couleur éclatante unie, comme l’orangé, le vert gazon, le lavande.  Qu’on opte pour une  robe, un pantalon ou une combinaison une-pièce,  votre ensemble sera parfaitement portable dans l’année, au bureau, sous un veston marine par exemple.

Cette robe est offerte en tailles 14 à 28!

Les imprimés floraux ou botaniques sont festifs, ils sont donc tout désignés pour assister à un mariage. À vous de choisir si vous préférez la robe maxi, midi ou au genoux.

Cette combinaison est offerte en tailles 14 à 28!

2. La bonne matière

C’est bien connu, les matières synthétiques peuvent donner chaud parce qu’elles n’absorbent pas la transpiration, contrairement aux fibres naturelles. Vos meilleurs choix sont donc les vêtements en coton, en lin, en chanvre, en rayonne…

Or, vous remarquerez que la plupart des robes dites cocktail sont en polyester. S’il s’agit d’un voile léger, ce sera déjà moins chaud, parce que le voile laisse passer l’air.  Les robes sans manches vous aideront aussi puisque vous aurez les aisselles au vent.  En optant pour un modèle pas trop ajusté, vous mettrez aussi les chances de votre côté.

Finalement, même si le noir est accepté lors d’un mariage (à moins d’avis contraire sur le carton d’invitation) n’oubliez pas qu’il attire le soleil. Vaut peut-être mieux opter pour une teinte plus pâle.

En conclusion, lorsque vous choisirez votre robe, demandez-vous si elle vous inspire des mots comme: estival, festif, heureux, cool…

Vous aurez votre réponse.

La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!

En fouinant sur internet, je suis tombée sur la dernière collection de Cazza Petite et je l’ai trouvé tellement magnifique que j’ai décidé de vous la partager. Les boutiques “taille petite” sont rares, autant les mettre de l’avant!

Cazza Petite, c’est pas juste une entreprise québécoise qui a vu le jour en 1986.  C’est aussi la première boutique à avoir répondu aux besoins des femmes de 5’4″ et moins.

En tout, on trouve 29 boutiques Cazza Petite réparties majoritairement au Québec, mais aussi en Ontario et en Nouvelle-Écosse.

En plus d’avoir sa propre marque, Cazza Petite, l’entreprise  travaille en collaboration avec plusieurs fournisseurs canadiens comme Tribal, Alison Sheri, Conrad C, Proportion Petite, et Orly pour offrir des vêtements Petite, en tailles 2 à 18 ans.

***POUR TROUVER LA BOUTIQUE  LA PLUS PRÈS DE CHEZ-VOUS, CLIQUEZ ICI!

La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!

La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!La dernière collection de Cazza Petite est magnifique! La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!     La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!  La dernière collection de Cazza Petite est magnifique! La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!   La dernière collection de Cazza Petite est magnifique!      

POUR TROUVER LA BOUTIQUE  LA PLUS PRÈS DE CHEZ-VOUS, CLIQUEZ ICI!