L’été 2015 vu par Winners

La semaine dernière, j’ai eu le privilège d’aller découvrir ce que nous réservent le printemps et l’été 2015 chez Winners et sa boutique-soeur, Marshalls. Avec le froid qu’il fait aujourd’hui, je ne sais pas si vous le verrez comme une torture ou un plaisir prématuré, mais je vous partage imprimés fleuris, rayures nautiques et autres textiles joyeusement estivaux. J’aime croire que l’été sera beau, et en attendant qu’il arrive, c’est permis de rêver.

Lors de l’événement de jeudi dernier, toutes les tendances (matelot-sport, bohémien, denim…) étaient bien définies. À chacune son rack! J’ai choisi de vous partager celles que j’ai préférées, soit par goûts personnels, soit parce qu’elles représentent des achats (intelligents) qu’on gardera longtemps, et/ou qu’on pourra porter facilement. Ma règle #1: l’accessibilité!

J’ai rassemblé 6 grands thèmes. Vous pourrez ainsi choisir les inspirations qui vous plaisent et les intégrer à votre garde-robe actuelle.  (Vous avez peut-être déjà ce qu’il faut!) C’est parti!

D’abord, l’été sera jaune, et pas seulement jaune soleil. La couleur punch se décline dans plusieurs nuances, qu’on choisira en fonction de notre teint. Que ce soit un bermuda, un chemisier, ou un accessoire comme un foulard ou une ceinture, le jaune sera partout! Vous avez déjà un vêtement jaune que vous ne portez pas? Découvrez comment l’agencer en visitant Le Colorateur!

16Les or, bronze et argent étaient eux aussi présents, surtout en accessoires ou par touches sur les vêtements. Signe que l’été sera brillant!

14

15La maniaque d’imprimés que je suis était ravie devant les étalages de vêtements à imprimés floraux. Attention, on dit qu’ils seront faits de couleurs vives et soutenues, plutôt que de pastels.

5Voici quelques exemples d’imprimés que j’ai particulièrement aimés.

6Les imprimés floraux ne se retrouveront pas uniquement sur les vêtements: ils seront sur les accessoires comme les sacs et les chaussures… Imaginez celles-ci avec un jeans, un t-shirt blanc en coton et vos lunettes solaires préférées…!

7Je ne me lasserai probablement jamais des rayures, elles font chic et même si elles sont considérées comme étant tendances depuis 2 ans, elles sont un classique avant tout.

1Voici quelques-unes de mes pièces préférées:

4Le noir et le blanc auront toujours la cote.  Ce sac démontre à quel point simplicité ne veut pas dire banal.

3Énorme coup de coeur pour ce maillot une-pièce et cette robe noire à col blanc. Vivement les contrastes!

2Parmi les vêtements en denim, j’ai remarqué une forte présence du tencel. J’ai pensé à vous et j’avais très hâte de vous annoncer que notre fibre préférée se décline cet été en plusieurs pièces: le pantalon -évidemment- mais aussi le chemisier, le haut à manches courtes, la robe-chemisier, le une-pièce version shorts, le jumpsuit… Alléluia!

12Le tencel (lyocell) est offert en différentes teintes. J’ai bien aimé cette veste sans manches rouge, et le dos de ce chemisier ample bleu.

13Signe que la tendance bohémienne persiste, accueillez la dentelle et le crochet!

8Les tuniques et les robes en sont garnies, c’est féminin et rétro! J’adore!

9

10

11Je termine avec mes pièces coups de coeur. Un joyeux mélange qui unit tout ce que j’aime: des pièces classiques et confortables, des imprimés, des belles matières comme le cuir et le tencel (!) et des chaussures à talons!

17Quels sont vos coups de coeur? Commentez en utilisant le formulaire de commentaires ci-dessous!

QUOI PORTER: l’entretien d’embauche

Les questions concernant quoi porter selon les occasions me reviennent souvent.  Nous avons donc pensé faire un dossier que nous appellerons simplement quoi porter.  Si le début d’année est synonyme de retour au boulot pour plusieurs, pour d’autres, cela signifie peut-être se trouver un boulot. Cette semaine, on s’attaque donc à l’entretien d’embauche ou à la rencontre professionnelle.

On se l’est souvent fait dire, lors de toute rencontre, (la rencontre professionnelle comme la date du vendredi) les trente premières secondes sont cruciales. Il est primordial de donner une excellente première impression car avant même d’avoir ouvert la bouche, votre interlocuteur a déjà jugé ce qu’il voit ! Désolée si je suis celle qui vous l’apprend mais oui, les gens jugent…

Voici donc quelques conseils pratiques à suivre pour que votre tenue reflète votre professionnalisme. Après tout, vous méritez ce boulot!

Restez vous-même

À moins de devoir faire face à Meryl Streep dans Le Diable s’habille en Prada, vous pouvez (devriez) rester vous-même. Optez pour une tenue soignée, dans laquelle vous vous sentirez à l’aise. Évitez les souliers neufs -très mauvaise idée de choisir ce jour-là pour “casser” une paire de chaussures!-  et les tenues qui ne vous ressemblent pas. Si vous ne portez jamais de jupe, n’en mettez pas forcément une ce jour-là, ça risquerait de vous déstabiliser plus qu’autre chose.

Misez sur la simplicité

Une tenue trop voyante ou trop extravagante risque de distraire votre interlocuteur plutôt que de le convaincre. Évitez donc les couleurs trop vives, les décolletés plongeants, les imprimés trop chargés et surtout, les jupes ou les robes trop courtes (plus de 3 po au dessus du genou). Voici quelques bons exemples tirés du Projet 52.

8

Sélectionnez les bonnes couleurs

Le site CareerBuilder a mené une enquête auprès de 2099 recruteurs. Le sujet? Les meilleures et les pires couleurs à porter pour un entretien. Conclusion? Les meilleures couleurs sont le marine et le noir et la pire couleur serait l’orange.  Même si la couleur est bienvenue pour accentuer votre tenue, allez-y par touche ou en accessoire. Et retenez que chaque couleur porte une signification:

  • Noir : Élégance, discrétion et réserve
  • Gris : Logique et indépendance
  • Beige : Organisation et souci du détail
  • Marron : Fiabilité et confiance
  • Rouge : Passion et énergie
  • Vert, jaune, orange, violet : Créativité et originalité

9

Le choix des accessoires

Oubliez les bijoux trop clinquants. Optez pour une jolie paire de boucles d’oreilles ou un collier, mais pas les deux. Et à moins de les assumer totalement et d’être à l’aise dedans, évitez les talons trop hauts.

Finalement, en emportant un grand sac plutôt qu’une petite sacoche, vous pourrez glisser des documents de référence, une copie de votre CV et de quoi noter. Bref, vous aurez l’air préparée et prête à travailler.

En guise de conclusion: attention aux détails!

La mise en pratique de tous ces conseils n’aura servi à rien si vos vêtements sont sales, froissés ou troués.  Vos vêtements doivent être immaculés, sans quoi vous pourriez passer pour une personne qui fait les choses à moitié, même s’il n’en est rien.  Pour la même raison, cirez vos chaussures et veillez à avoir une coiffure soignée.

Lors de votre entretien d’embauche, brillez pour ce que vous êtes, pas par ce que vous portez.  Lorsque vous aurez fait vos preuves à votre nouvel emploi, vous pourrez sortir vos chaussures à pois et votre écharpe à paillettes. Mais d’ici-là, je cède le mot de la fin à ma mère, qui me répétait cette phrase quand je mettais plus d’intérêt dans mon habillement que dans mes études:

“La vie, c’est pas une parade de mode!” -Ma mère

Transformer un chemisier

Le jour où j’ai trouvé ce chemisier Burberry chez Renaissance, c’était ce qu’on appelle un jour de chance. Ce jour-là, j’étais chez Renaichance. Excusez-la.

Au plein prix, mon chemisier se vend plus de 200$ et des vêtements comme celui-ci, j’en ai trouvé 6 ou 7.   J’ai mis tous les articles Prada, Giorgio Armani, Burberry et Hugo Boss (certains avec leurs étiquettes de nettoyeur encore accrochées) dans mon panier. À 6$ la pièce, j’en croyais pas mes yeux.

Non seulement je valsais entre les rayons, je gardais un oeil  sur mon panier d’épicerie rempli de trésors en permanance. J’aurais mordu quiconque se serait approché. À côté de moi, une maman tigre aurait eu l’air d’un chaton Cottonnelle.

Mais une fois l’excitation passée, j’ai réalisé que ce chemisier était bien trop grand pour moi. Heureusement, en couture, (je cite Christophe): tant qu’il y a du tissu, il y a de l’espoir. En d’autres mots, il est plus facile de rapetisser un vêtement que de l’agrandir. Samedi dernier, vino à la main, j’ai entamé sa transformation.

1

Comme je n’avais jamais entrepris un projet d’une telle ampleur sur un vêtement, j’avais besoin de me confier à quelqu’un. Voici l’échange que j’ai eu avec Christophe au moment où j’avais déjà commencé à découdre l’épaule:

IMG_5547

Au départ, je n’avais l’intention que de retirer le puffy des épaules, mais mon irrévérence et moi avons conclu qu’il serait peut-être mieux d’enlever carrément les manches. Non seulement c’était plus simple, j’ai déjà plusieurs chemisiers blancs à manches longues. Celui-ci serait parfait sous des vestons ou des chandails un peu plus ajustés.

2Une fois les manches décousues, j’en ai profité pour cintrer le chemisier. On le fait bien ou on le fait pas!

3

…Et tant qu’à être dans la chirurgie,  j’ai aussi enlevé 4 centimètre de longueur. Et voilà!

4

Honnêtement, le plus difficile a été de découdre les morceaux. Chaque couture était si bien réalisée et si solide qu’il était très difficile de tout défaire. Avec peu d’aptitudes en couture (mais beaucoup de volonté!) je suis arrivée à un bon résultat, et ça n’a pas été si long. Morale de l’histoire: imaginez ce que peut faire une couturière professionnelle pour vous!  Il n’y a rien comme un vêtement parfaitement ajusté pour nos formes. Pour quelques dollars,  vous verrez la différence!

Pour voir le chemisier intégré à des ensembles, visitez la page de la 42e semaine du Projet 52!

Des nouvelles de La Bible!

Bonjour tout le monde!

Je suis vraiment heureuse de vous partager des nouvelles de La Bible. Je dois dire qu’on n’a pas chômé depuis la fin de la campagne KickStarter.

Juste avant les vacances des fêtes, grâce à l’implication de plus de 700 personnes, on a pu réunir une équipe du tonnerre. En fait, pour terminer le livre, nous avons choisi de travailler avec les personnes avec qui nous travaillions à l’ancienne Courte Échelle. C’était un choix logique puisqu’elles connaissent le projet, et elles y tiennent autant que nous. (Si ça se peut!)

Nous sommes ravis qu’elles aient accepté de poursuivre le projet. Depuis ce jour, l’équipe travaille à faire la mise en page du livre et à coordonner toutes les étapes qui mèneront à sa publication en mars! Le projet prend forme et c’est vraiment très excitant!

Un mot au sujet des chapitres électroniques que nous enverrons bientôt aux personnes concernées: plutôt que d’envoyer 3 chapitres, nous avons pensé qu’ils serait plus intéressant pour vous de recevoir quelques pages de plusieurs chapitres. Ça vous donnera un meilleur aperçu de ce qui se trouve dans la Bible…et ça vous garde des surprises!

Ce document est en préparation, vous le recevrez très bientôt! D’ici là, je continuerai de vous communiquer des nouvelles au sujet de l’avancement du livre. Voici déjà 2 photos. La première, prise avant les fêtes, est notre toute première rencontre d’équipe.Capture d’écran 2015-01-14 à 12.14.17

Puis récemment, on a reçu la visite du représentant de l’imprimerie, avec qui on a choisi le papier, l’épaisseur de la page couverture… plein de détails sur lesquels tout le monde s’est entendu très vite. Tsé, quand ça clique! 🙂

 Capture d’écran 2015-01-14 à 12.14.35

À bientôt pour d’autres nouvelles!

Un chemisier en soie à 49$: trop beau pour être vrai?

Une aubaine ne veut pas toujours dire un produit en solde.  Il arrive qu’un vêtement soit étiqueté au bon prix, au prix honnête, dès le départ. Et quand ce phénomène se produit,  on se dit  la même chose:

-Y doit y avoir une pogne.

Visionnez le vidéo, on se reparle après. 🙂

Bon. Vous voilà rassurées. Maintenant, comment s’assurer qu’un chemisier en soie est VRAIMENT une aubaine?

1. Inspectez-le AVANT de l’acheter. Personne n’est à l’abri d’une couture qui se défait. Rappelez-vous, la qualité de chaque vêtement dépend de la personne assise devant la machine à coudre. Il n’en tient qu’à vous d’en choisir un qui passe votre test du contrôle qualité.

2. Vous gagnerez à l’entretenir avec attention. Suivez les directrices du fabricant pour éviter les mauvaises surprises.

Note: ce vidéo a été publié il y a plusieurs mois, mais le chemisier est présentement en solde et offert en 5 couleurs unies, alors j’ai pensé vous le re-partager. 🙂

joe-fresh-soie

Vous aimez ce chemisier en soie?

Cliquez ici!

La solution au foulard qui se détricote

Preuve de mon amour profond pour ce foulard, je l’ai acheté deux fois. En fait, je lui ai donné une seconde chance lorsqu’il m’a déçue. (Mon chum trouve ce comportement très rassurant. Revenons au foulard.)

Je l’ai d’abord acheté pour l’émission La Reine du Shopping qui portait sur la tendance British.  Malgré le fait que je le trouvais superbe et bien chaud, je l’ai retourné sans aucune hésitation quand j’ai constaté qu’il se détricotait, quelques jours seulement après l’avoir acheté.

J’en profite pour souligner au passage le bon service à la clientèle de la boutique Zara car on n’a pas hésité une seule seconde à m’offrir un remboursement, même si j’ai mentionné l’avoir porté plusieurs fois.

De la laine, de l’acrylique ou n’importe quelle matière qui se détricote, sachez-le, c’est un problème sans fin si on n’intervient pas. Et à 40$, je m’attendais à plus de qualité.

Mais quand je l’ai revu, en ligne, pour une fraction du prix d’origine, je l’ai racheté. Sans aucune hésitation!  Je me suis dit qu’à 15$, il valait la peine de lui accorder quelques points de suture pour stopper l’hémorragie. Et quiconque a accès à une machine à coudre peut s’improviser chirurgienne. C’est un projet DIY aussi facile que rapide à réaliser!

374494_178778515660047_2121994682_n

Il suffit simplement de passer une couture tout autour du foulard, à environ un demi centimètre du bord. La couture déterminera l’endroit à partir duquel le foulard ne pourra plus s’effilocher. Elle agit comme une barrière. Parce que j’aime les franges, j’ai laissé un centimètre, ce qui aura comme effet de les rallonger lorsque le foulard se sera “détricoté à son maximum’.

Choisissez une couleur de fil qui sera invisible. Dans mon cas, mon foulard est réversible. D’un côté, il est noir et crème, de l’autre, rouge et vert. J’ai utilisé un fil blanc qui est parfaitement invisible d’un côté, mais il me permet de vous montrer le résultat de l’autre. Une fois noué, on ne perçoit même pas la couture.Untitled design

L’opération a dû me prendre 5 minutes et mon foulard est immense. (Mon chum qui dit que c’est une couverture, pas un foulard!)  Si vous n’avez pas de machine à coudre, n’hésitez pas à vous rendre chez une couturière qui pourra sauver votre foulard préféré en quelques minutes, pour quelques dollars.

Le filet de lavage, votre ami

Utiliser un filet de lavage, c’est comme faire son testament: ça procure la paix d’esprit. Avec lui, vos vêtements dureront et resteront beaux plus longtemps. Pourquoi s’en priver? Si vous en avez un que vous n’utilisez pas, honte à vous, l’heure est venue de le sortir. Si vous n’en avez pas, voici 3 bonnes raison de vous en procurer un, MAINTENANT.

1. Il permet de laver les collants et les bas de nylon sans qu’ils s’entortillent dans les autres vêtements, ce qui a pour effet de les étirer sur 3 kilomètres. (Un p’tit tour dans la sécheuse pour les rapetisser? La chaleur tue l’extensibilité: ce sera pire.)

2. Il diminue les risques de boulochage de vos chandails en laine en réduisant le frottement. (Pour de meilleurs résultats, lavez votre laine à l’envers, à délicat, à l’eau froide. Et dans le filet. Évidemment. )

3. Il permet de laver des articles délicats (votre jupe en paillettes, votre haut en dentelle…) et d’ainsi sauver quelques frais de nettoyeur. (Vous avez le moindre doute? Écoutez votre instinct et rendez-vous au nettoyeur le plus près.)

Maintenant, on trouve ça où, un filet de lavage?

Vous avez le choix:

Les grandes surfaces comme Wal Mart: Vous en aurez 2 pour environ 5$.

Dollarama: non disponible en ligne, mais je connais plusieurs acheteuses satisfaites. Probablement le moins cher que vous trouverez.

Les Pharmacies: Les prix peuvent varier, mais vous obtiendrez sans doute un bon rapport qualité-prix.

Je souligne le fait que de plus en plus de boutiques le vendent, sachant que leurs vêtements seront mieux protégés lors des lavages. C’est tout à leur honneur!

Addition-Elle: À 8$, il est un peu cher, mais très grand, ce qui permet de laver un gros pull, ou encore tout plein de collants et bas de nylon en même temps.

Tristan: Avec sa collection de vêtements pour le bureau lavables en machine, Tristan a aussi son filet de lavage. Il est très durable, je l’ai testé moi-même! 6$

Alors voilà pour le filet de lavage. Si vous en avez un, j’aimerais bien savoir où vous l’avez trouvé. Si vous n’en avez pas, utilisez le formulaire de commentaires ci-dessous et dites: Je m’appelle ______ et j’ai l’intention de me procurer un filet de lavage!

Allez! Jouez le jeu! 🙂

3 produits cosmétiques à découvrir

La consommation vestimentaire avertie est mon sujet de prédilection, mais aujourd’hui, je vous jase cosmétiques.  Parce que je cherche toujours le bon rapport qualité-prix avant tout, j’aime bien les produits qu’on trouve en pharmacie.  Ils sont abordables et très efficaces. Voici donc mes 3 produits chouchous, ceux que j’utilise pour vrai, tous les jours.

1. Le gel disciplinant pour sourcils de Gosh. Si, comme moi, vos sourcils poussent vers le bas, (!) c’est un produit que vous aimerez. Non seulement il les fixe, la couleur du gel permet de les rehausser et la brosse, de les définir. À 15$, je ne m’en passe plus.

2. Le blush géant de Gosh. Tout le monde aime avoir bonne mine. Ce crayon est ma dernière découverte. Il est extrêmement facile à utiliser parce que le produit s’estompe du bout des doigts, en un seul geste.  Ou deux. Il nous crée de belles pommettes santé, mais qui restent NATURELLES! La preuve ici. Le blush coûte 18$ et dure longtemps.

3. La crème à mains à l’huile d’argan de Quo est ma préférée. Ahhh! Elle sent divinement bon, et son format est parfait pour nous suivre partout. Elle laisse les mains douces, moi qui souffre de sécheresse intense… à l’année. 🙂

Un autre avantage des produits cosmétiques de pharmacie, c’est qu’on les trouve à la grandeur du Québec, et sous un seul et même toit. Vous trouverez donc mon top 3 dans tous les Pharmaprix!

7 façons d’en finir avec l’électricité statique

La statique est aux vêtements ce que la p’tite roche est au fond de la chaussure: on peut vivre avec, mais my god que c’est fatiguant!

Je ne vous ferai pas de cours de physique, je serais bien mal placée. (Je ne vous dirai jamais que j’ai eu 28% dans un test en secondaire 4.)  Mais je sais que c’est le frottement entre deux surfaces qui est à l’origine de ce fléau. Oui, fléau. Appelons les choses par leur nom. Et pourquoi y-a-t-il plus de statique en hiver? Tout simplement parce que l’air est plus sec, ce qui favorise son accumulation. À l’inverse, l’humidité la réduit considérablement.

Maintenant, sommes-nous condamnées à vivre avec un chemisier qui nous colle au dos? Avec une jupe ample plaquée sur nos cuisses? Absolument pas.

Il existe plusieurs petits trucs pour diminuer l’ampleur de l’électricité statique, voire même pour l’enrayer définitivement.

1. Privilégier les matières naturelles

Le coton, la laine et le lin produisent beaucoup moins d’électricité statique que les fibres synthétiques comme le polyester et l’acrylique.

2. Éviter la sécheuse

La sécheuse génère énormément de statique sur nos vêtements synthétiques (polyester, acrylique…) En l’évitant, vous réglerez une bonne partie du problème et de toutes façons, ces fibres ne sont pas absorbantes, donc elles sèchent très vite. Si vous devez vraiment l’utiliser, ajoutez une boule de papier d’aluminium dans le tambour de la sécheuse. Elle se chargera d’absorber toute l’électricité statique. (Pour ne pas briser les vêtements, assurez-vous de former une boule assez lisse.)

3. Vaporiser de la laque

Que ce soit du fixatif pour les cheveux ou le produit du commerce spécialement fait pour contrer la statique, les deux sont plutôt efficaces. Et pourquoi pas un format voyage pour le sac à main?

4. Toucher du métal

N’importe quel objet en métal peut fonctionner, à partir du moment où il est plus conducteur que vous, c’est-à-dire qu’il est relié à la terre quelque part:  la voiture, un calorifère… En le touchant, vous lui transférerez toute votre électricité.

statique-1

5. La feuille anti-statique ou la lingette démaquillante

Gardez dans votre sac une feuille anti-statique ou un paquet format voyage de lingettes démaquillantes que vous pouvez frottez sur l’envers de votre vêtement au besoin.  L’humidité de la lingette viendra à bout du problème car l’eau est un neutralisant. Pour la feuille anti-statique, elle a fait ses preuves, nul besoin de vous vanter ses mérites.

6. L’épingle à couche (à nourrice)

Le métal réduit l’électricité statique. En laissant une épingle piquée dans l’ourlet de votre jupe, robe ou pantalon, le métal se chargera… de les décharger. Pou-doum-tish.

7. Le fer à repasser

Repassez le vêtement à basse température. Le métal de la semelle du fer conduira l’électricité statique vers la prise de terre à laquelle le fer est relié, sans compter que le fait d’utiliser la vapeur humidifie le vêtement, et donc le décharge.

Vous avez un autre bon truc? Partagez-le dans les commentaires plus bas!

Trois façons d’agencer les couleurs sans se tromper

Votre garde-robe est aussi variée que celle de Christiane Charrette?

Porter du rouge (avec un jeans) est une folie que vous vous permettez une fois par année?

Vous en avez marre de toujours porter les mêmes agencements?

Vous ne sauriez quoi faire d’une paire de chaussures vertes?

Vous croyez que le brun et le noir ne vont pas ensembles?

La mode est peut-être éphémère, mais s’il y a une chose sur laquelle on pourra toujours se baser sans craindre les faux-pas, c’est le cercle chromatique des couleurs.

C’est l’outil que les décorateurs, les graphistes et les stylistes utilisent pour créer des harmonies de couleurs.

En d’autres mots: pour déterminer si une couleur va bien avec une autre. Ou deux autres.

Et à partir d’aujourd’hui, il sera votre meilleur ami.

LES COMPLÉMENTAIRES

Les complémentaires sont deux couleurs opposées sur le cercle chromatique: bleu et orange, rouge et vert, jaune et violet. Pour déterminer la couleur complémentaire d’une couleur secondaire, il suffit de connaître les deux couleurs qui ont servi à sa fabrication. La couleur complémentaire est la couleur primaire (bleu, rouge ou jaune) qui ne se trouve pas dans sa fabrication. Elles sont complémentaires parce que l’une pallie au manque de l’autre.

 

1

 

Violet = Rouge + Bleu. Couleur complémentaire du violet : Jaune

Vert = Bleu + Jaune. Couleur complémentaire du vert : Rouge

Orange = Rouge + Jaune. Couleur complémentaire du orange : Bleu

Notez qu’un ensemble aux couleurs complémentaires peut très bien être agrémenté d’une touche de ton neutre. Dans les exemples ci-haut: le brun de la pochette, le beige du sac bandoulière, le métallique des chaussures. Oui, l’argenté est un neutre, tout comme le doré, le bronze et les imprimés animaliers.

TON SUR TON

Pour réaliser un look monochrome, choisissez 2 ou 3 couleurs qui se trouvent côte-à-côte sur le cercle. Vous obtiendrez un ensemble qu’on appelle aussi ton sur ton.  On peut créer des ensembles ton sur ton avec une couleur, mais aussi avec un neutre: différents tons de gris, ou de crème, par exemple.

3

Les exemples ci-dessous démontrent que le ton sur ton est aussi beau seul qu’avec une touche neutre: des accessoires dorés, un t-shirt blanc.

2 NEUTRES + 1 COULEUR

En agençant deux tons neutres (noir, gris, blanc, crème, brun, marine, le denim, les métalliques et les imprimés animaliers) avec n’importe quelle couleur, on obtient un ensemble intéressant et à l’allure étudiée,  sans même se référer au cercle! Tout ce que ça prend, c’est 2 neutres et une couleur!

Noir, blanc et orange

Crème, blanc et rose

À RETENIR

-Les couleurs du cercle chromatique sont génériques, mais la théorie vaut pour toutes les nuances.  Jaune: serin, moutarde…Vert: menthe, forêt, gazon…

-Les couleurs neutres s’agencent facilement entre elles, (gris, noir et crème, c’est chic!) mais aussi avec TOUTES les couleurs.

-Les motifs animaliers ajoutent beaucoup à un ensemble et sont des bases neutres, tout comme les métalliques.

Et voilà, plein de façons de porter différemment les vêtements de vous avez déjà! Pour d’autres inspirations d’agencements par couleurs, visitez Le Colorateur de La Reine du shopping!

(Source des photos: Pinterest)