Un excellent service à la clientèle!

Ça fait des mois que je cherche le trench que porte Genevieve, l’animatrice-designer de l’émission de déco Dear Genevieve à HGTV.

Après avoir perdu mon temps  à googler “trench dear genevieve” ou, un peu plus tard, visiblement  écoeurée de chercher: “where the hell did Genevive bought her trench coat?”, un miracle s’est produit.

Quand le manteau m’a fait un clin d’oeil sur le site saksfifthavenue.com, j’ai eu à peu près la même réaction qu’en voyant Jason Priesley au Grand Prix de Trois-Rivières à l’été 1996.  C’était un mélange d’excitation et d’excitation. Mêlé à de l’excitation.

Et vous le savez comme moi, un miracle ne vient jamais seul.

-C’est le malheur, qui ne vient jamais seul.

-Dans mon histoire c’est le miracle. Gâche pas mon punch.

Le trench était en solde !!!

– “…”

-Tu vois, t’as gâché mon punch!

Celles qui prétendent que les magasins ferment à 21h la semaine ne connaissent visiblement pas le shopping en ligne.  Ne sachant pas quelle taille acheter, le mot “chat” écrit dans le coin supérieur droit de l’écran a attiré mon attention. J’ai cliqué. Au sens technologique, une fenêtre s’est ouverte. Dans mon coeur, une fenêtre venait de s’ouvrir sur tout un monde de shopping à découvrir. J’étais émue.

13:47:03 Brittany Manning: Welcome to saks.com! My name is Brittany. How may I assist you today?

(Ben non!…Ben non! BEN NON!  Mon amour, viens voir ça! Viens voir ça! J’avais l’air d’une femme pré-historique devant un lave-vaisselle.)

13:48:18  Laurence: Hi Brittany. I’m going crazy over this trench coat.  Before I pass out, is there a way you can tell me what the mesurements are, in a size 4 and in a size 6?

13:49:48 – Brittany Manning: Unfortunately, we do not have the exact measurements for this item available on hand. However, I can e-mail out distribution center and they can inform me within 24-48 hours.

Brittany est devenue, en l’espace d’une ligne et demie, ma meilleure alliée. Celle avec qui j’affronterais l’Everest. Avec elle, rien de mal ne pouvait m’arriver.

Aussi fiable qu’une voiture japonaise, ma nouvelle amie m’a envoyé un courriel moins de 24 heures après notre première rencontre:

De :     Brittany_Manning@s5a.com
Objet :     Saks Fifth Avenue
Date :     17 août 2011 17:06:53 HAE
À :     laurencebareil

Hello! Our distribution center has informed me of the following information:

Both are 36” from shoulder to hem.
Size 4 chest is 15 ½” from seam to seam
Size 6 chest is 17 ½” from seam to seam

I do hope you find this information helpful. Thank you for shopping at Saks.com!

Brittany Manning

D’ici 14 jours, parole de mon amie Brittany, je recevrai mon manteau par la poste. Et laissez-moi vous dire que si ce n’est pas la bonne taille, Brittany va entendre parler de moi!

-Je pensais que c’était ton amie?

-En affaires, il n’y a pas d’amis.

-T’es dure à suivre, mon amour.

-Ben voyons, pourquoi tu dis ça?!

-Laisse faire.

-Ben là!

-Non, vraiment, laisse faire.

J’ai perdu mon portefeuille chez la créatrice de la robe portefeuille!

Mercredi. 7:00am.

Le GPS de Virginie indique que nous sommes à moins de 7 heures du bonheur absolu.  Notre roadtrip new-yorkais allait durer 72 heures.

14:00

Premier arrêt: Les outlets de Central Valley, situés au pied d’une montagne où je planterais volontiers ma tente et vivrais éternellement.  Jusqu’à ce que faillite personnelle s’ensuive. Avant de partir, j’ai serré mon chum très fort, parce que je savais au fond de moi qu’il se pouvait que je ne revienne jamais. Je veillerais sur lui du paradis.  Le vrai paradis. Non, je suis sérieuse.  Pour vrai, là. Sans joke. Je vous jure.  C’est le paradis.

-Mon amour, tu exagères toujours…

-Eye. Du Valentino à 70% de rabais, tu vas me dire que ça se peut, ça, dans la vraie vie? Non.

-Ben oui ça se peut. Tu justifies toujours tes achats en disant que c’était VRAIMENT en spécial…

– eh…

 

En tant que magasineuse avertie, je sais que je fais face à un défi de taille quand j’ai besoin d’un plan du site pour m’orienter à travers les boutiques.

21:07

La serveuse nous a demandé nos cartes pour la bière qu’on venait de commander. Et à 21h07 et 43 secondes, mon portefeuille n’était plus dans mon sac.  Et je me suis revue, payant ma sublime jupe de cuir chez Diane Von Furstenberg, (la designer à qui on doit la robe cache-coeur, qu’on appelle aussi la robe portefeuille) et apercevant un tout aussi sublime étui à ipad.  Et je me suis vue déposer mon portefeuille sur la tablette pour admirer le-dit étui à ipad.  Et je me suis vue quitter le magasin en rêvant à la bière…

Et je me suis mise à trembler comme une feuille.

Et à demander ma maman.

J’ai brassé les doubles portes vitrées chez Diane Von Furstenberg comme une déchaînée, tentant d’attirer l’attention de la caissière qui passait l’aspirateur. J’avais des sueurs froides. Je brassais les portes comme si ma vie en dépendait.  Pendant qu’on me prenait pour une cinglée qui n’a pas fini son shopping alors que les boutiques ferment, j’imaginais les portes de verre éclater en mille morceaux, les deux énormes poignées gold encore dans mes mains.

Quand j’ai finalement tenu mon portefeuille, je n’ai pas pu m’empêcher de serrer très fort cette inconnue qui n’avait même pas réalisé que j’avais laissé mon identité sur une tablette de sa boutique. Elle m’a gentiment flatté le dos en me disant que tout irait bien maintenant.

Comme ma maman.

Minuit 15

-Virginie, je peux pas croire que j’ai trouvé mon portefeuille! Je peux pas croire que j’ai trouvé mon portefeuille! VIRGINIE! Je peux pas croire que j’ai trouvé mon portefeuille! Je peux pas croire que j’ai trouvé mon portefeuille! Virginie! Je peux pas croire que j’ai trouvé mon portefeuille! Virginie???…

-ZZZ…

-En tout cas. J’en reviens pas d’avoir retrouvé mon portefeuille.